Tips & bet

Ligue 1 Uber Eats®

Paris

Avec Hakimi, Ramos et Wijnaldum, le Paris SG parait encore mieux armé. Un milieu composé du Hollandais et de Verratti, l’autre jeune champion d’Europe Donnarumma dans les buts, cette équipe n’a plus de point faible (désolé Kehrer). Piqué au vif après le sacre du LOSC, Pochettino ne devrait pas se faire avoir deux fois. À l’instar de l’année 2013 qui a suivi le titre surprise héraultais, les Parisiens vont remettre l’église au milieu du village… à moins que Mbappé ne passe à l’heure espagnole ?

Champion 1,20

Monaco

Meilleure équipe à domicile la saison dernière, une seconde partie de saison de feu et victorieuse deux fois du PSG, l’AS Monaco a tout de l’outsider idéal. En retard à l’allumage en début de saison, le collectif quasi inchangé de Niko Kovac est désormais bien huilé. Avec son duo d’attaquant Volland-Ben Yedder, l’attaque monégasque a de quoi faire peur à toutes les défenses de ligue 1… Même celle du PSG ?

Champion @13,00

Lyon

Avec Memphis parti et sans recrue à l’heure où l’on écrit ces lignes, tous les voyants ne sont pas au vert pour le club rhodanien avant le début de la saison. Mais l’OL a conservé la quasi-totalité de son effectif avec en plus, l’arrivée d’un nouvel entraîneur à la philosophie de jeu offensive. Une aubaine pour le milieu lyonnais ? Composé de joueurs de ballon comme Caqueret, Aouar, Paqueta ou encore Guimarães, les principes footbalistiques à la hollandaise devraient leur plaire… Et tout le Parc OL avec ?

Champion @9,00

Marseille

Avec pas moins de 7 arrivées (et ce n’est pas fini), l’OM n’a pas manqué d’activité cet été. Des recrues qui collent au projet de jeu -ambitieux- de Sampaoli, un président qui n’incite pas à la consommation de tisane, l’OM semble -enfin- avoir des perspectives à moyen terme. Entre un Payet déjà en forme, des nouveaux à fort potentiel (Guendouzi, Gerson, Under notamment) et un Gueye au milieu de plus en plus à l’aise, l’OM a tout pour jouer le rôle d’épouvantail cette saison. Au moins le temps d’une demi-saison comme sous Marcelo Bielsa ? Le Vélodrome n’attend que ça.

Champion @25,00

Dolberg

Youpi, Dolberg ! Auteur de 4 buts avec le Danemark durant leur brillant Euro, Kasper Dolberg est de retour du côté de la promenade des Anglais. Une bonne saison niçoise passera nécessairement par la réussite de son numéro 9. Avec 17 buts en 55 matchs, il peut espérer cette saison améliorer encore son ratio. Stat intéressante : depuis son arrivée, 68% de ses buts ont été inscrits à l’Allianz Riviera.

+12,5 buts @2,35

Ben Yedder

18 buts pour sa saison de retour, puis 20 buts l’année dernière, Ben Yedder est le buteur de référence après Mbappé. Avec un Monaco porté vers l’avant, nul doute que le natif de Sarcelles aura une nouvelle fois cette saison nombre d’occasions de faire trembler les filets. Alors… Yes Wissam !

+17,5 buts @1,65

Nice dans le Top 5

Si investir n’est pas gage de réussite, force est de constater que ça y contribue. Avec 38 millions dépensés à l’heure où l’on écrit, l’OGC Nice affiche ses ambitions. Calvin Stengs de Alkmaar (15 millions), Todibo du Barça (9 millions), l’ancien marseillais Lemina (6 millions) ou encore le prêt du fils prodigue Justin Kluivert font de Nissa la Bella un outsider crédible. D’autant plus que Dolberg ou Rony Lopes sont toujours là, et que le tout sera coaché par le champion Christophe Galtier…

@2,30

Neymar marque plus que Ben Yedder

Même si l’on ne reniera pas le talent de Wissam, Neymar semble avoir pris toute la mesure de cette L1 Uber Eats. S’il refait sa saison 2017-2018 (25 buts en 27 matchs), il ne devrait pas être loin du titre de meilleur buteur. Ses saisons suivantes decrescendo (20 buts, 16 buts, 9 buts) invite à la retenue, mais le Parisien sera, comme son équipe, revanchard ! En face, Ben Yedder est un métronome (19 buts, 28 buts, 18 buts, 20 buts) mais devra partager la vedette avec un Volland qui prend de plus en plus de place. Ajoutez à cela un éventuel départ à Madrid de Mbappé… et la cote @2,60 semble encore plus rentable !

@2,60
No ARJEL : 0013-PS-2010-06-05